Coup de gueule#1
#transitiondémocratique

DARAGON, grand gagnant du cumul des mandats !

“ Nous voulons bousculer la pratique habituelle de la démocratie en ouvrant l’exercice des responsabilités, de la conception à la réalisation, aux citoyen·nes ”.

Cette phrase, extraite du programme du Collectif pour Romans lors des élections municipales (chapitre « Une ville citoyenne : rendre la ville à ses habitant·es ») résonne étrangement à la lecture d’un article du Dauphiné (Nicolas Daragon fait basculer l’association des maires de la Drôme à droite, du 10 septembre 2020) qui annonce que monsieur DARAGON vient d’être élu à la tête de l’association des maires du département de la Drôme.

Si on fait les comptes, Monsieur DARAGON est :

1) Maire de Valence
2)
Président de « Valence Romans Agglo »
3)
Vice président de la région « Auvergne Rhône Alpes »
4)
Secrétaire départemental du parti des républicains    
5)
Et donc depuis peu président de l’association des maires de la Drôme.

Et les journées n’ont que 24 heures….

Notre vision de la démocratie est tout autre : non au cumul des mandats, oui à la construction collective des décisions et des actions. Il n’est pas admissible qu’un seul homme détienne tant de postes de décision. Il faudra bien que tôt ou tard, l’exercice du pouvoir soit partagé et nous nous battons pour qu’il le soit par l’ensemble de la population !

Dernière minute, nous venons d’apprendre que M. DARAGON était candidat suppléant sur la liste LR aux prochaines élections sénatoriales, il a surement encore un peu de temps libre…

Alain S.

Merci à NoTTo d’avoir accepté que nous utilisions son dessin pour illustrer notre article.


1 commentaire

D.C. · 26 septembre 2020 à 16 h 21 min

L’appétit de pouvoir s’accompagne souvent d’un appétit pour l’argent.
Le cumul des mandats, c’est aussi l’addition des indemnités !
Denys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *