Après la bourrasque de neige de novembre dernier vous avez sans doute, si vous avez un jardin, fait le chemin qui mène à la déchetterie, pour y déposer vos nombreuses branches cassées !

On commence par faire la queue, puis on fait le constat de déchets verts qui débordent. Mais il n’y a pas que cette benne qui est pleine, à côté émergent d’un tas d’ « encombrants » un sommier auquel il ne manque que deux lattes, un fauteuil dont l’un des pieds est cassé. Nos concitoyen·nes jettent trop souvent des objets qui pourraient facilement être réparés.

J’ai découvert à l’occasion d’un reportage télévisé, qu’il existait une solution pour réduire le volume des objets mis à la déchetterie. C’est la formule que la municipalité de Vayres en Gironde a adopté : elle a transformé sa déchetterie classique en libre service récupération organisé en compartiments où sont entreposés tout ce qui peut être réutilisé ou réparé. Les consommateurs peuvent y déposer, donner ou prendre gratuitement les objets à recycler qui auront ainsi une seconde vie. Ce dispositif mis en place en 2017 a déjà permis de réduire le volume des déchets de 13% mais il compte bien progresser encore.

Voilà un projet qui pourrait être proposé par le « Collectif pour Romans » s’il arrivait aux commandes de la ville lors des élections municipales de mars prochain !

Denys Calu


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *