Cérémonie de la citoyenneté

Le samedi 22 février avait lieu la cérémonie de la citoyenneté.

D’abord un peu d’éducation civique (merci service-public.fr) !
Qu'est-ce qu'une cérémonie de citoyenneté et de remise des cartes d'électeurs ?

Un·e jeune ayant atteint l’âge de 18 ans depuis le 1er mars de l’année précédente, et figurant sur la liste électorale est invité·e en tant que jeune inscrit·e d’office suite à son recensement, en tant que jeune ayant effectué une inscription volontaire ou bien en tant que jeune inscrit·e comme un·e citoyen·ne dans un autre État membre de l’Union européenne.

La cérémonie se déroule dans un délai de 3 mois à partir du 1er janvier de chaque année, et en dehors des périodes de campagne électorale officielle (qui ont lieu 13 à 20 jours avant les scrutins).

La mairie peut notamment convier le préfet ou son·sa représentant·e.

Le discours du·de la maire (ou un·e de ses adjoint·es) doit rappeler les principes fondamentaux de la République, de la démocratie et de notre système politique. À ce titre, la cérémonie doit faire le lien entre la remise de la carte électorale, le recensement et la journée de défense et citoyenneté.

La carte d’électeur est remise au jeune, ainsi qu’un livret du citoyen.

Dans le cadre de la cérémonie, le maire agit comme agent de l’État et est astreint à un devoir de stricte neutralité.

La participation à la cérémonie n’est pas obligatoire.

En cas d’absence, le·la jeune sera invité·e à une autre cérémonie, ou bien la carte sera envoyée par courrier au domicile indiqué (au plus tard le 30 avril de l’année suivante, ou 3 jours avant le scrutin), ou encore la carte sera mise à sa disposition le jour du scrutin au bureau de vote concerné. Pour l’obtenir, l’électeur·trice doit présenter une pièce d’identité.

Qu'est-ce que le Collectif a fait ce samedi ?
Nous étions plusieurs à attendre les jeunes adultes qui sortaient avec leur carte, pour… continuer de “rappeler les principes fondamentaux de la République, de la démocratie et de notre système politique”. À ce titre, nous avons échangé sur la signification d’un bulletin dans l’urne, si on oubliait son rôle de citoyen·ne les 6 années qui suivent, sur l’importance de voter en ayant pris connaissance des programmes des candidat·es, sur la question des affiches de campagne électorale où les candidat·es ne mettaient par toujours le logo des partis qui les soutiennent.
Les discussions sont allées bon train, de nombreux·ses jeunes nous garantissant que cette cérémonie, à la veille des élections municipales, leur donnaient envie d’éplucher les programmes… sur la question écologique notamment !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.