Coup d’œil #13
#justicesociale

Chronologie d’un abandon choisi

La situation actuelle du quartier de la Monnaie trouve ses racines dans des décisions gouvernementales liées à la colonisation, à l’histoire industrielle et urbaine de la France et pas seulement de Romans.

Cependant depuis huit ans, cette situation délétère trouve aussi ses explications dans l’abandon organisé et systématique de près de 3 000 habitant·es par leur Ville, sans que les programmes d’État ne parviennent à freiner le pouvoir destructeur d’une équipe municipale qui veut choisir la population de son territoire. Retour sur des dates marquantes.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.