Coup de gueule#2
#transitiondémocratique

Madame le Maire toute puissante

Rien n’arrête plus Mme THORAVAL qui, non contente de ses fonctions habituelles de maire, s’est vu attribuer de nouvelles compétences, par sa majorité, dès le premier Conseil Municipal de son second mandat. 

En effet, la première délibération soumise au vote lors du Conseil Municipal du 10 juillet 2020 concernait la délégation de compétences pour toute la durée du mandat. Habituellement décidées de manière, plus “démocratique”, au sein du Conseil par le biais de délibérations publiques et de votes majoritaires, les décisions pourront désormais être prise, sans la moindre opposition ni consultation, par Madame le Maire. Parmi la liste de ces délégations on note : “Créer et modifier les tarifs des services municipaux de loisirs, culturels, éducatifs, sportifs et de restauration scolaire”.

On se souvient que lors du précédent mandat la politique tarifaire, très peu sociale de la restauration scolaire, avait été un acte politique contesté par l’opposition et la communauté éducative, avec cette délibération on essaie d’étouffer les contestations à venir…

C’est de fait une atteinte à la transparence et au débat démocratique car si ces décisions doivent être portées à la connaissance du Conseil, cela se fera après la mise en application de la mesure décidée par Madame le Maire seule, sans débat, ni vote. Il s’agit non seulement de bâillonner l’opposition mais aussi la majorité, car les conseiller·ères municipaux quelque soit leur appartenance politique, ne sont plus consulté·es  (une sorte de 49.3).

J.-P. I.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *