Coup de cœur#7
#justicesociale, #transitiondémocratique, #transitionécologique

Comment sauver le genre humain, Paul JORION et Vincent BURNAND-GALPIN

« Sauver le genre humain » n’est-ce pas un objectif un peu démesuré ? Les premiers chapitres de cet essai nous confirment que c’est bien la survie de notre espèce qui, à terme, est en jeu. La menace de guerre nucléaire ou bactériologique n’est toujours pas écartée, mais ce sont surtout le dérèglement climatique et la réduction de la biodiversité qui s’accélèrent et dégradent les conditions de vie sur terre. Les catastrophes liées au climat : sécheresses, incendies de forêts, inondations en attestent de manière irréfutable, presque plus personne ne le conteste.

Pour contrer cette marche vers l’effondrement, Paul JORION septuagénaire et Vincent BURNAND-GALPIN jeune étudiant, nous proposent une économie de guerre. Ce serait comparable à l’effort économique dont ont été capables les Anglais puis les Américains en 1942 après le bombardement de Pearl Harbor. Les auteurs appellent à un effort de guerre écologique qui impliquerait l’État, les entreprises et les citoyens, tous engagés pour réduire la charge de notre empreinte sur la planète.

Les auteurs sont bien conscients des obstacles et constatent que les pétitions sont ignorées, les manifestations réprimées violemment et le boycott interdit par les lobbies ou des calculs politiques obscurs, tandis que les appels de la jeunesse derrière Greta THUNBERG sont carrément méprisés. Si les gestes individuels apportent un quart de la solution, les trois quarts restants sont à mener dans la transformation nécessaire des modes de transports, de l’énergie, de l’industrie et de l’agriculture. Les deux auteurs citent Jean-François JULLIARD, directeur de Greenpeace-France, qui appelle les citoyen·nes, les associations, les municipalités et les entreprises à s’engager vers une transition écologique massive. Ils rappellent que la communauté internationale a été capable de s’entendre pour lutter contre le trou de la couche d’ozone et pour la protection de l’Antarctique avec succès. Par ailleurs nous disposons d’outils informatiques puissants qui peuvent aider à la programmation des actions nécessaires à une véritable transition humaniste, sociale et écologique. Pour cela il est urgent que le monde de la finance s’implique massivement et rapidement.

Cet essai de près de 300 pages est plein d’observations pertinentes, mais cependant optimistes, les auteurs perçoivent les signes d’inflexions positives dans tous les milieux : citoyens, universitaires, commerçants et financiers. L’avenir nous dira si l’urgence de la prise en compte de ces déséquilibres sociaux et écologiques aura été entendu.

D. C.

PS : Cet ouvrage est disponible à la médiathèque Simone de Beauvoir
Paul JORION
Anthropologue, sociologue et psychanalyste, Paul Jorion révolutionne depuis douze ans le regard que nous portons sur la finance et l’économie.
Vincent BURNAND-GALPIN
Étudiant à l’ENSAE ParisTech et à Sciences Po Paris. Très investi dans sa vie étudiante, il a notamment publié le Guide d’action du lycéen engagé et fonde la tribune étudiante de l’ENSAE.

Comment sauver le genre humain, Paul JORION et Vincent BURNAND-GALPIN
Éditions Fayard, 2020
287 pages – 20 €


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *