#justicesociale

Journée internationale pour l'élimination de la violence faite aux femmes - Programmation en ligne

Un peu d'histoire

Le 25 novembre 1960, les sœurs Mirabal, des militantes politiques dominicaine, furent brutalement assassinées sur les ordres du dictateur Rafael Trujillo. C’est pour ne pas oublier que la République Dominicaine à proposé en 1999 à l’ONU de choisir cette date pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

La violence faite aux femmes est définie ainsi par les Nations Unies : « tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée ».

Des chiffres (2019)
Les 16 journées d'actions contre les violences faites aux femmes

Chaque année, du 25 novembre au 10 décembre (Journée des droits de l’Homme), une campagne internationale de 16 jours est organisée afin d’agir pour la prévention des violences contre les femmes et les filles. Cet évènement a été créé en 1991 par le Centre pour le leadership global des femmes (Center for Women’s Global Leadership). À cette occasion le Secrétaire Général des Nations Unies participe à la campagne Tous Unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles (Unite to end violence against women).  L’objectif est d’inciter tout·es les acteur·trices de la société civile à se mobiliser dans des actions de sensibilisation, de créer un espace de discussion autour des enjeux et des solutions face aux violences, et de lever des fonds pour mettre fin aux violences.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *