Coup de pouce#3
#justicesociale

Pétition : Non à la fermeture de l’ALSH pour les 6/11ans

Les vacances de février vont commencer dans quelques jours et l’organisation de la mairie pour faire garder les enfants de 6 à 11 ans est désastreuse : 48 places supprimées en catimini pour tous les 6/11 ans de la ville. Le centre de loisirs, ouvert aux enfants de tous les quartiers, a été fermé sans que les parents n’en aient été informés !

La mairie change de sujet et explique qu’il reste des activités le mercredi (les semaines d’école) pour cette tranche d’âge, mais aussi des vacances pour les 3/6 ans et un mini (tout petit riquiqui) pass’sport à 24 places pour tous les enfants de 6 à 16 ans de la ville… et des plages d’une heure à la ludothèque…

Non, vraiment le compte n’y est pas pour faire grandir nos 6/11 ans avec des vacances joyeuses et colorées, des retrouvailles avec “les copains et copines du centre”, des souvenirs de jeux, d’animations, de sorties toutes et tous ensemble, 

Un collectif de parents a dû se monter en urgence pour alerter les élu·es et trouver une solution afin de pouvoir faire garder leurs enfants pendant les vacances. -puisque la plupart de ces parents travaillent-.

Texte de la pétition :

Nous nous mobilisons aujourd’hui car nous sommes dans l’obligation de défendre les droits de nos enfants.

Nos enfants de 6 à 11 ans n’ont plus accès au centre de loisirs de la Ville situé à la Monnaie, pour les vacances de février et toutes les autres. Ce sans que les usagers en aient été informés.

Le centre de loisirs dit “de la Monnaie” est une institution et a vu un grand nombre de générations d’enfants du quartier et d’ailleurs profiter de ses services (sorties culturelles, ludiques, sportives, participation au Carnaval de Romans, à la Fête de la musique, rencontres multi-accueil…). Nous souhaitons, parents et grand-parents de Romans, que cette structure rouvre ses portes afin de continuer à accueillir nos enfants et nous aider à leur offrir une enfance épanouie et pleine de bons souvenirs, à l’instar de leurs aînés.

Voici leur pétition en ligne : à signer et partager ! 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *