Coup d’œil #02
#transitiondémocratique

Les listes citoyennes, une nouvelle approche de la politique locale

Il y a six ans, la liste citoyenne de Saillans (1200 habitant·es) gagnait la mairie et faisait l’objet de nombreux articles dans les journaux nationaux. La liste du Collectif pour Romans était l’une des très nombreuses listes citoyennes à se présenter aux dernières élections.où elle a recueilli près de 17% des suffrages. 

L’origine de cette floraison récente des listes citoyennes est multifactorielle. Guillaume Gourgues, maître de conférences en science politique à l’université de Lyon 2, a suivi avec son équipe 200 listes répertoriées par le réseau Action Commune (sur les 400 qui se sont présentées). Un de ses constats : près de la moitié de ces listes se sont constituées à la suite de mobilisations locales ; les autres à l’occasion des élections municipales. Le Collectif, pour sa part, est né des luttes autour des réductions de budgets aux associations, des freins mis aux maisons de quartier et de la fermeture de la Maison de la Nature et l’Environnement (MNE) et a pris de l’ampleur à l’occasion des élections.

Les méthodes et processus participatifs de ces collectifs tranchent avec les jeux politiques habituels et les petits arrangements entre amis. Ainsi la constitution de liste du Collectif s’était faite en plusieurs étapes toutes chapeautées par un comité de suivi indépendant : constitution d’un groupe de candidatures avec intégration de citoyen·nes tiré·es au sort et possibilité de plébisciter des personnes, émergence de la liste par consensus et scrutin à jugement majoritaire pour les 8 premiers membres de la liste. Le programme a été réalisé à partir des travaux d’ateliers et séminaires ouverts qui ont intégré les résultats des prises de paroles de citoyen·nes recueillies sur les marchés notamment.

A l’issue du deuxième tour de ces élections municipales, 66 listes participatives ont gagné, 1962 conseillers municipaux ont été élus dont 1324 aux affaires. Citons parmi les 66 villes gagnées Poitiers, Annecy, Chambéry et des villes plus petites comme Saint Nogent-le-Rotrou, Bourg-Saint-Maurice.

Des municipales de 2014 avec une seule liste participative gagnante à Saillans. à celles de  2020 avec 66 victoires, la progression est belle, travaillons ensemble pour confirmer cette dynamique ! Un des enjeux est de mobiliser le maximum d’abstentionnistes qui ont représenté plus de 60% des inscrits pour ces municipales ! 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *