OnLeFaitOnLeDit#37
#justicesociale, #transitiondémocratique, #transitionécologique

OLFOLD #37 | Le collectif pour Romans poursuit son action

Il y a un peu plus de 3 ans, le 4 février 2019, le Dauphiné publiait un article titré « réunis pour une autre politique » et indiquant « le Collectif pour Romans sort du bois ». C’est en effet à cette période que nous avons, lors d’une conférence de presse, rendu public notre volonté de nous inscrire concrètement dans la vie politique de la cité en présentant une liste citoyenne aux élections municipales.

La création du collectif

L’aventure avait cependant commencé bien plus tôt. En 2014, au lendemain de l’élection de Mme Thoraval, plusieurs groupes réfléchissant sur la manière de reprendre la ville se sont constitués. Ces réflexions et le regroupement qui a suivi ont abouti à la constitution du Collectif pour Romans, autour de citoyen·nes n’appartenant à aucun parti politique, avec des militant·s des partis de gauche, et d’autres, ancien·nes militant·es déçu·es de la manière de faire de leur parti. 

Le collectif a élaboré son manifeste autour des 3 piliers qui précisent les valeurs que nous défendons :

  • la transition démocratique ;
  • la justice sociale ;
  • la transition écologique.
La campagne électorale

La manière dont a été élaboré le programme municipal et la méthode retenue pour construire la liste ont été de grands moments d’innovation démocratique. De multiples réunions publiques dans les quartiers, des séminaires de réflexion ouverts à tou·tes les citoyen·nes désireux·euses d’y participer ont permis de construire un programme cohérent pour construire la ville que nous voulons. 

En ce qui concerne la construction de la liste, nous avons innové en alliant 3 manières différentes afin de trouver des candidat·es : l’auto-désignation, la proposition de candidature et le tirage au sort. Puis par un vote au jugement majoritaire, nous avons pu construire une équipe solide, représentative des Romanais·es.

Le résultat, sans être à la hauteur de nos espérances nous a placé en tête des listes de gauche avec 17% des voix, ce qui pour une première expérience était très encourageant.

Une action qui se poursuit

Mais notre action ne s’arrête pas là. Il est hors de question pour nous de n’apparaître que tous les 6 ans pour les élections municipales.

Malgré les difficultés liées à la situation sanitaire, le Collectif pour Romans a continué le combat contre la gestion autoritaire et brutale de Mme la Maire : soutien des familles de la Monnaie et pétition pour empêcher la fermeture du centre de loisirs. Coup de gueule contre l’abattage des arbres dans la ville ou contre les dérives autoritaires (multiplication des caméras de surveillances et « brigades robocop ») qui ne règlent pas les problèmes d’insécurité etc. Pour connaître l’ensemble des points de luttes, tous les articles sont disponibles sur le site internet. 

Nous devons encore nous féliciter, un an après l’expulsion d’un cameraman du Conseil municipal d’avoir remporté une victoire en imposant à la municipalité la retransmission des Conseils municipaux. C’est dans cette affaire que la démocratie a fait un pas en avant.

Aujourd’hui, l’action du Collectif pour Romans continue. C’est tous les jours que nous appelons les citoyen·nes à se mobiliser contre les actions brutales de la mairie : imposer un calendrier de fermeture des écoles Pouchelon et République, soutenir la pétition défendant le musée de la résistance ou encore protester contre l’abattage des arbres.

Nous avons besoin de toutes et tous

Nos actions se situent sur plusieurs plans :

  • Édition d’un journal qui donne une vision alternative de la ville et, contrairement au Romans Mag, non assujetti au service d’une seule personne ;
  • Combat juridique contre les décisions antidémocratiques de Mme la Maire ;
  • Éducation populaire avec des projections de films, l’organisation de débats (cet aspect de notre action n’a pu se développer à cause de la crise sanitaire mais sera un axe important dans la période à venir) ;
  • Et tous autres types d’actions qui seront proposés !

Dans ce cadre, et conformément aux valeurs que nous défendons, nous soutenons  la “Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale”, NUPES qui représente l’ensemble des forces de gauche de notre territoire. Cette union confirme que dès 2019, nous avions raison de pousser, dans le cadre des élections municipales, a une large union de tous ceux (partis politiques ou simples citoyens) qui souhaitent la victoire des forces de gauche et des valeurs que nous défendons.

Bien entendu, plus nous serons nombreux au sein du collectif, mieux cela pourra avancer ! Nous vous invitons tous à participer à nos combats, à enrichir les activités du Collectif et à faire connaître notre action autour de vous.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.