Coup pour coup #2 | La Maire au-dessus des lois : bientôt un Conseil Municipal à huis clos ?

Jeudi 4 février se tenait le premier Conseil Municipal romanais de l’année 2021 à la salle Charles Michels. À défaut d’un enregistrement fait par la municipalité dans le but de diffuser le Conseil ou, soyons fous·folles, d’une retransmission en direct, le Collectif a mandaté une entreprise pour aller sur place afin d’effectuer la captation. Soudain, après deux heures de délibérations, l’équipe de la municipalité s’est rendue compte de la présence ostentatoire de notre indésirable et de sa caméra fixée sur trépied de 1m70 de haut… Madame la Maire l’a alors vertement éjecté, escorté par des policiers municipaux, tout en demandant la saisie du matériel. 

Coup pour coup #1 | Un Conseil Municipal déserté par la politique

Les conseils se suivent et se ressemblent. Cela commence par une minute de silence. Cette fois c’est pour Giscard, un homme d’État rappelle la première magistrate. Soit. Ensuite, madame la Maire « encourage » les habitant·es, électeur·trices, citoyen·nes à s’intéresser à la vie municipale : « Je remercie le public, mais il doit savoir qu’il est ici à ses risques et périls, et qu’il n’a pas de dérogation au sujet du couvre feu ». On en a froid dans le dos. Suivre la vie démocratique locale ne devrait pas nécessiter de prendre des risques. Surtout quand il n’aurait pas été compliqué de faire un imprimé dérogatoire pour le public présent, ni de faire une retransmission.

Par JeePI, il y a