Coup de gueule #13 | ALSH – Toujours pas de centre de vacances pour les enfants de 6 à 11 ans

La Ville n’a pas rebondi sur la pétition mise en ligne par le collectif de parents, qui s’était formé suite à la fermeture de l’ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) dit de la Monnaie, et déjà signée par plus de 200 personnes en février suite à la fermeture subite du centre de loisirs de la Monnaie pour les vacances. Elle n’a pas non plus donné suite à la demande des parents qui, lors d’une rencontre avec l’élue à l’Éducation Edwige Arnaud, ont exposé l’importance de la réouverture d’un centre de loisirs familial et convivial, accessible financièrement à tous et proche de chez eux.

Par coline, il y a

Coup de projecteur #13 | Usine Jourdan : une saga romanaise alliant patrimoine industriel, petits arrangements en famille, coups bas et conflits d’intérêts !

Boulevard Voltaire, l’usine Charles Jourdan a eu ses heures de gloire. Les bâtiments situés à une entrée de ville et la marque de chaussures associée sont un condensé de l’histoire industrielle de la ville. Pour “les ancien·nes”, les bâtiments, comme la marque Jourdan, sont indissociables d’une période glorieuse pour l’emploi et la prospérité de notre ville. Mais faute de projets menés à terme, les bâtiments se sont dégradés…

Par JeePI, il y a

Coup d’oeil #01 | Voisiwatt

Dans « l’épine drômoise » de cet hiver, on apprend qu’une centrale de 8 hectares est en projet non loin de Grignan à la place d’un bois ! « Small is beautiful », la solution pour développer les énergies renouvelables passe par la multiplication des petites installations. Au nord de la Drôme, depuis 2017, une coopérative de production d’électricité photovoltaïque a été créée : « Voisiwatt » ! 

Coup pour coup #2 | La Maire au-dessus des lois : bientôt un Conseil Municipal à huis clos ?

Jeudi 4 février se tenait le premier Conseil Municipal romanais de l’année 2021 à la salle Charles Michels. À défaut d’un enregistrement fait par la municipalité dans le but de diffuser le Conseil ou, soyons fous·folles, d’une retransmission en direct, le Collectif a mandaté une entreprise pour aller sur place afin d’effectuer la captation. Soudain, après deux heures de délibérations, l’équipe de la municipalité s’est rendue compte de la présence ostentatoire de notre indésirable et de sa caméra fixée sur trépied de 1m70 de haut… Madame la Maire l’a alors vertement éjecté, escorté par des policiers municipaux, tout en demandant la saisie du matériel. 

Coup de projecteur #12 | Romans “Ville amie des enfants” (partie 4)

Depuis 7 ans, la municipalité détricote tout ce qui avait été inventé pour soutenir les familles et leurs enfants : la ville a diminué les dotations et les dépenses… et continue à le faire, comme on l’a découvert ce mois de janvier avec la décision municipale de fermer les 48 places de la partie “vacances” du centre de loisirs des 6/11 ans (voir notre Coup de Projecteur#11).

Par coline, il y a

Coup de projecteur #11 | Romans “Ville amie des enfants” (partie 3)

Les familles ayant des enfants de 3 à 14 ans avaient l’habitude de faire les inscriptions de leurs enfants aux activités proposées par la municipalité quelques semaines avant chaque période de vacances. Les inscriptions via internet mises en place depuis quelques années, permettant d’éviter de longues files d’attente, ont donné l’habitude aux parents de gérer tout cela “en quelques clics”. 

Par coline, il y a

Coup de pouce #3 | Pétition : Non à la fermeture de l’ALSH pour les 6-11 ans

Les vacances de février vont commencer dans quelques jours et l’organisation de la mairie pour faire garder les enfants de 6 à 11 ans est désastreuse : 48 places supprimées en catimini pour tous les 6/11 ans de la ville. La mairie explique qu’il reste des activités le mercredi (des semaines d’école) pour cette tranche d’âge, mais aussi des vacances pour les 3/6 ans et un minipass’sport à 24 places pour tous les enfants de 6 à 16 ans de la ville… dont 12 places pour les 6/11 ans.