Coup de gueule #13 | ALSH – Toujours pas de centre de vacances pour les enfants de 6 à 11 ans

La Ville n’a pas rebondi sur la pétition mise en ligne par le collectif de parents, qui s’était formé suite à la fermeture de l’ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) dit de la Monnaie, et déjà signée par plus de 200 personnes en février suite à la fermeture subite du centre de loisirs de la Monnaie pour les vacances. Elle n’a pas non plus donné suite à la demande des parents qui, lors d’une rencontre avec l’élue à l’Éducation Edwige Arnaud, ont exposé l’importance de la réouverture d’un centre de loisirs familial et convivial, accessible financièrement à tous et proche de chez eux.

Par coline, il y a

Coup de projecteur #12 | Romans “Ville amie des enfants” (partie 4)

Depuis 7 ans, la municipalité détricote tout ce qui avait été inventé pour soutenir les familles et leurs enfants : la ville a diminué les dotations et les dépenses… et continue à le faire, comme on l’a découvert ce mois de janvier avec la décision municipale de fermer les 48 places de la partie “vacances” du centre de loisirs des 6/11 ans (voir notre Coup de Projecteur#11).

Par coline, il y a

Coup de projecteur #11 | Romans “Ville amie des enfants” (partie 3)

Les familles ayant des enfants de 3 à 14 ans avaient l’habitude de faire les inscriptions de leurs enfants aux activités proposées par la municipalité quelques semaines avant chaque période de vacances. Les inscriptions via internet mises en place depuis quelques années, permettant d’éviter de longues files d’attente, ont donné l’habitude aux parents de gérer tout cela “en quelques clics”. 

Par coline, il y a

Coup de projecteur #9 | Romans “Ville amie des enfants” (partie 1)

Et voilà qu’après le sulfureux label Marianne, celui -minimaliste- de Ville amie des aînés, la ville de Romans brigue le label Ville amie des enfants. Quelle hypocrisie ! Alors que Romans reste une des villes les plus touchées par la pauvreté, la municipalité avait sans vergogne entamé son précédent mandat en supprimant les deux tranches les plus basses des tarifs des cantine et garderie périscolaires.

Par coline, il y a

Coup de cœur #11 | David Choquehuanca​, un discours d’investiture inspirant !

Au début du mois, David Choquehuanca, le vice-président de Bolivie, empreint de dignité, d’humilité, de sagesse et d’espérance, a prononcé son discours d’investiture, lors de sa prise de fonction.

Retour sur ce grand moment, tellement loin du lavage de cerveau dont le gouvernement et ses média dominants nous abreuvent en France depuis quelques mois (années ?), et tellement proche de ce dont nous avons besoin, de ce à quoi nous aspirons, de ce que nous défendons, de ce que nous voudrions transmettre aux générations futures…

À écouter et à diffuser sans modération.

Par coline, il y a